L’émergence de dynamiques coopératives : l’exemple d’un réseau d’entreprises créatives co-localisées, Une approche par l’économie des proximités

DocumentFichier
Fichier pdf chargé le 19/08/2015 à 15:53:52
Accès libre
(version auteur)
fichier
TitreL’émergence de dynamiques coopératives : l’exemple d’un réseau d’entreprises créatives co-localisées, Une approche par l’économie des proximités
Type de publicationArticle de revue
AuteurEmin, Sandrine , Sagot-Duvauroux, Dominique
PaysFrance
EditeurLavoisier
VilleCachan
TypeArticle scientifique dans une revue à comité de lecture
Année2016
LangueFrançais
DateOct./déc. 2016
Numéro4
Pagination525-550
Volume18
Titre de la revueGéographie Economie Société
ISSN1295-926X
Mots-cléscreative clusters, Creative Industries, networks, proximity of values, School of proximity
Résumé en anglais

The objective of this paper is to analyze the conditions for the emergence of collaboration between firms grouped in a creative cluster. According to the school of proximity, the dynamics of a cluster are characterized by the gathering of two forms of proximity: spatial proximity and organized proximity. A quantitative study, a network analysis and a qualitative study were conducted to analyze the contribution of different forms of proximity (social, cognitive, organizational, institutional) to the emergence of collaborations between businesses. We highlight  three main results : Collaborations between creative firms need gatekeepers ; They also need specific plans among them the way the place is structured plays a high role ; proximity of values appears as a strong condition of collaborations.

Résumé en français

L’objectif de cet article est d’analyser les conditions de l’émergence des collaborations entre un ensemble de firmes co-localisées appartenant aux industries culturelles et créatives. En nous appuyant sur l’économie des proximités, nous confirmons, à partir d’une analyse exhaustive des coopérations développées entre 50 entreprises créatives regroupées au sein d’un même bâtiment, que la proximité géographique ne se convertit en coopération qu’à la condition qu’elle s’accompagne d’autres formes de proximité dites socio-économiques.  Trois résultats principaux se dégagent de notre travail : (1) la nécessité de personnalités Gatekeeper chargées de faire le lien entre les acteurs, (2) le rôle des dispositifs spécifiques de mise en connexion des acteurs (configuration des lieux, routines, protocoles…) dans le développement des collaborations et (3) l’intérêt d’identifier plus formellement une proximité de valeurs au sein des catégories existantes de proximités socio-économiques.

URL de la noticehttp://okina.univ-angers.fr/publications/ua13364
DOI10.3166/ges.18.525-550
Lien vers le document

http://ges.revuesonline.com/article.jsp?articleId=37067