Enjeux et impacts des barrages de Diama (Mauritanie) et Arzal (France) : des contextes socio-économiques et environnementaux différents pour de mêmes conséquences

TitreEnjeux et impacts des barrages de Diama (Mauritanie) et Arzal (France) : des contextes socio-économiques et environnementaux différents pour de mêmes conséquences
Type de publicationArticle de revue
AuteurTaïbi, Aude Nuscia , El Habib Barry, Mohamed , Jolivel, Maxime , Ballouche, Aziz , Lemine Ould Baba, Mohamed , Moguedet, Gérard
PaysFrance
EditeurPresses universitaires de Rennes
VilleRennes
TypeArticle scientifique dans une revue à comité de lecture
Année2007
LangueFrançais
Numéro203
Pagination51-66
Volume2
Titre de la revueNorois
ISSN1760-8546
Mots-clésArzal, barrage, Degradation, Diama, Diawling, environmental and socio-economical impacts, Estuarine dams, Mauritanie, remédiation
Résumé en anglais

The similar dams of Arzal (Vilaine, France) and Diama (Mauritania-Senegal frontier) have same strategic functions for the regions and countries where they are built as fresh waters storage. They also had similar consequences over the ecosystems and local and regional activities.

The imperfect results of the belated remediations also had as disastrous induced effects and leave the populations and ecosystems in a fragile and vulnerable situation if confronted with any environmental (drought, flood…), socio-economical or political (relations between Mauritania and Senegal) crisis.

Résumé en français

Les barrages d’Arzal sur la Vilaine (France) et de Diama sur le fleuve Sénégal à la frontière mauritano-sénégalaise, ont les mêmes fonctions principales, stratégiques pour les régions et pays où ils ont été bâtis, puisqu’ils permettent de constituer d’énormes réserves d’eaux douces en zones estuariennes, et ceci malgré des contextes environnementaux et socio-économiques très différents. S’ils ont favorisé l’émergence d’autres atouts, ils ont aussi eu des conséquences importantes sur les écosystèmes et les activités traditionnelles locales et régionales.

Les actions de remédiation mises en œuvre tardivement, et qui auraient sans doute pu être plus ambitieuses, ont eu des résultats mitigés dont les effets induits laissent les populations et les écosystèmes dans une situation de fragilité et de vulnérabilité face à toute crise environnementale (sécheresse, crue / inondation, etc.), socio-économique ou encore politique, comme on a pu le constater par exemple lorsque les relations mauritano-sénégalaises se sont dégradées.

URL de la noticehttp://okina.univ-angers.fr/publications/ua14508
DOI10.4000/norois.1536
Lien vers le document

http://norois.revues.org/1536