Propension à fournir des données personnelles mensongères sur Internet : une étude exploratoire

TitrePropension à fournir des données personnelles mensongères sur Internet : une étude exploratoire
Type de publicationArticle de revue
AuteurMiltgen, Caroline
TypeArticle scientifique dans une revue à comité de lecture
Année2008
LangueFrançais
Date2008/12/08
Numéro3
Pagination9 - 42
Volume14
Titre de la revueSystèmes d'Information et Management
ISSN1260-4984
Résumé en français

L’essor des pratiques de collecte des données clients, notamment depuis l’arrivée d’Internet, contraint chaque jour davantage de consommateurs à adopter des mesures de protection de leur vie privée. Si certains choisissent de ne pas répondre aux requêtes des sites, d’autres préfèrent fournir des données mensongères. Dans quel cas les individus mentent-ils ? Malgré son intérêt académique et managérial, on observe une absence de réponse à cette question. Cette recherche contribue à combler ce manque en étudiant la propension des internautes à 1) répondre à une sollicitation de données personnelles en ligne et à 2) fournir des données mensongères. Trois catégories d’antécédents – individuels, perceptuels et situationnels - à ces deux types de comportements sont ainsi identifiés et intégrés au sein du modèle conceptuel. Pour le tester, 252 internautes panélistes ont été soumis à un processus expérimental consistant à compléter un formulaire comportant des données plus ou moins sensibles. Nos résultats viennent enrichir et/ou confirmer – dans un contexte hexagonal - la littérature. La valeur perçue de l’échange – rarement introduite dans les modèles existants – influence ainsi à la fois la probabilité de compléter le formulaire et de fournir des données mensongères. Nous démontrons aussi que la sollicitation de données sensibles, une forte préoccupation pour le respect de la vie privée et l’appartenance à la gente masculine se traduisent par une forte probabilité de mentir. Enfin, la préoccupation aurait un rôle modérateur – que la littérature n’évoque pas - du lien entre sensibilité du formulaire et intention d’y répondre. Nos résultats ont des implications intéressantes à la fois pour les chercheurs et pour les organisations souhaitant améliorer leur dispositif de collecte de données clients.

URL de la noticehttp://okina.univ-angers.fr/publications/ua926
DOI10.9876/sim.v14i3.247
Lien vers le document

http://www.revuesim.org/sim/article/view/247

Titre abrégéPropension à fournir des données personnelles mensongères sur Internet