Conception de monocouches auto-assemblées de pérylène : relations structure / propriétés électrochimiques et spectroscopiques

TitreConception de monocouches auto-assemblées de pérylène : relations structure / propriétés électrochimiques et spectroscopiques
Type de publicationCommunication
TypeCommunication par affiche dans un congrès
Année2015
LangueFrançais
Date du colloque18-20/05/2015
Titre du colloqueSCF Bretagne Pays de Loire
AuteurBkhach, Sihame , Leduc, Yann , Gautier, Christelle , Alévêque, Olivier , Breton, Tony , Hudhomme, Piétrick , Levillain, Eric
PaysFrance
VilleNantes
Résumé en français

Depuis ces 30 dernières années, l’étude des monocouches auto-assemblées (SAMs) sur substrat métallique a suscité un intérêt croissant1. En revanche peu d’études ont permis d’établir des relations de structure/propriétés au sein de ces matériaux. A ce titre, il est primordial de préparer des surfaces modifiées facilement caractérisables.

Le pérylène est une cible de choix pour le développement des SAMs. En effet cette molécule présente à la fois une réponse électrochimique réversible, un coefficient d’extinction molaire élevé (~ 50 000 M-1.cm-1), ainsi qu’une émission de fluorescence intense (rendement quantique de fluorescence ~ 100 %), ces propriétés permettent de combiner  de nombreuses méthodes de  caractérisation.

Dans ce contexte, un motif pérylène diimide prolongé par une chaîne alkyl possédant un groupement terminal soufré, a été synthétisé. L’immobilisation de molécules de ce type sur surface d’or a pu constituer un support remarquable pour l’étude électrochimique et spectroscopique au sein des SAMs.

Les SAMs de pérylène ont été étudiées par microbalance à cristal de quartz et via des techniques électrochimiques et spectroscopiques couplées ou non.

URL de la noticehttp://okina.univ-angers.fr/publications/ua10500