Épidémiologie du syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil

TitreÉpidémiologie du syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil
Type de publicationArticle de revue
AuteurTrzepizur, Wojciech , Gagnadoux, Frédéric
EditeurElsevier Masson
TypeArticle scientifique dans une revue à comité de lecture
Année2014
LangueAnglais
DateJuin 2014
Numéro6
Pagination568-577
Volume31
Titre de la revueRevue des Maladies Respiratoires
ISSN0761-8425
Mots-clésÉpidémiologie, Epidemiology, sleep obstructive apnoea syndrome, syndrome des apnées obstructives du sommeil
Résumé en anglais

Introduction

Epidemiological cohorts based on population samples, established in the 1990s, have helped to clarify the prevalence of obstructive sleep apnoea syndrome (OSAS) and to identify key risk factors and co-morbidities.

State of knowledge

OSAS is a common disease whose prevalence increases with age. Its main risk factor is obesity, but familial and genetic predisposition may also promote the condition. The association of OSAS with increased cardiovascular mortality has been known for several years and has been confirmed by recent data from epidemiological cohorts showing increased mortality including an increased incidence of coronary events and stroke in particular in men aged below 70 years. Recent studies also show an independent association between OSAS and cancer mortality.

Conclusions

OSAS is a common disease whose prevalence continues to increase with the increase of obesity in the population. Large epidemiological studies have shown an independent relationship between OSAS and cardiovascular diseases, metabolic disorders and more recently cancer.

Résumé en français

Introduction

Les cohortes épidémiologiques basées sur des échantillons de population, constituées dans les années 1990, ont permis de préciser la prévalence du syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) et d’en déterminer les principaux facteurs de risque et comorbidités.

État des connaissances

Le SAHOS est une maladie fréquente dont la prévalence augmente avec l’âge. Son principal facteur de risque est le surpoids mais des prédispositions familiales et génétiques pourraient également favoriser la maladie. Le SAHOS est associé à une surmortalité dont l’origine cardiovasculaire évoquée depuis plusieurs années a été confirmée par les données récentes de suivi des cohortes épidémiologiques qui montrent une mortalité accrue notamment par augmentation de l’incidence des incidents coronariens et vasculaires cérébraux en particulier chez les hommes de moins de 70 ans. Des études récentes révèlent également une association indépendante entre le SAHOS et la mortalité par cancer.

Conclusions

Le SAHOS est une maladie fréquente dont la prévalence continue de croître avec l’augmentation du surpoids dans la population. Les vastes études épidémiologiques démontrent une relation statistique indépendante entre le SAHOS et les maladies cardiovasculaires, les troubles métaboliques et plus récemment le cancer.

URL de la noticehttp://okina.univ-angers.fr/publications/ua10535
DOI10.1016/j.rmr.2014.01.013
Lien vers le document

http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0761842514001016

Titre abrégéRev Mal Resp
Titre traduitEpidemiology of obstructive sleep apnoea syndrome