Nouvelle régulation concurrentielle et nouveaux jeux de proximités. Les associations d’aide à la personne à la reconquête de leur légitimité territoriale

TitreNouvelle régulation concurrentielle et nouveaux jeux de proximités. Les associations d’aide à la personne à la reconquête de leur légitimité territoriale
Type de publicationArticle de revue
AuteurLeroux, Isabelle , Pujol, Laurent, Rigamonti, Éric
EditeurArmand Colin
TypeArticle scientifique dans une revue à comité de lecture
Année2012
LangueFrançais
Date01/08/2012
Numéro3
Pagination407-430
Titre de la revueRevue d'Economie Régionale et Urbaine
ISSN2107-0865
Mots-clésaide à la personne, associations à but non lucratif, Concurrence, légitimité, proximité
Résumé en anglais

The French home care services, organized around non-for-profit organizations, have been changed by the introduction of a new competitive regulation in 2005. Previously, these organizations were agreeing to share territories. They were benefiting from a strong territorial legitimacy, thus constituting territorial monopolies. These monopolies were based on both geographical and organized proximities, linked to the geographical constraints of such an activity and to the historical ties developed with local actors. Face to competition, their territorial legitimacy is today at stake. This article shows that non-for-profit organizations seek to establish their legitimacy by developing new proximity arrangements according to the departmental different policies and to the competitive intensity resulting from these policies. So the organized proximity is crucial in this process. It can be based on one hand on non-rivalry and non-intrusion agreements. On the other hand it can rely on rules aiming at the absorption of the weakest non-for-profit organizations.

Résumé en français

Le secteur de l’aide à la personne, jusque-là essentiellement associatif, a été bouleversé par l’introduction d’une nouvelle régulation concurrentielle en 2005. Auparavant, les associations s’entendaient pour le partage de leurs territoires respectifs d’intervention et bénéficiaient d’une légitimité territoriale forte, constituant ainsi des monopoles territoriaux. Ces monopoles étaient fondés sur des proximités géographique et organisée : contraintes de coûts de déplacement des aidants et liens historiques locaux. Soumises à la concurrence, leur légitimité territoriale est aujourd’hui remise en question. Cet article montre que selon les positionnements des politiques départementales et l’intensité concurrentielle perçue, les associations cherchent à asseoir leur légitimité territoriale en développant de nouvelles articulations de proximités. La proximité organisée y est déterminante : proximité organisée fondée sur une entente de non rivalité et respect des territoires légitimes ; ou bien proximité organisée fondée sur des règles de partage de la demande et sur l’absorption des acteurs les plus fragiles.

URL de la noticehttp://okina.univ-angers.fr/publications/ua12619
DOI10.3917/reru.123.0407
Lien vers le document

http://dx.doi.org/10.3917/reru.123.0407

Titre traduitNew competitive regulation and new games of proximities. The non-for-profit organizations and their territorial legitimacy in the home care services