La progression quantitative et qualitative de l’information grise dans le cycle de la compétitivité des entreprises

TitreLa progression quantitative et qualitative de l’information grise dans le cycle de la compétitivité des entreprises
Type de publicationCommunication
TypeCommunication avec actes dans un congrès
Année2016
LangueFrançais
Date du colloque16-17/12/2016
Titre du colloqueColloque international (Recherche et Pratiques en Marketing et Communication)
Pagination21
AuteurEl Haddani Hmied, Mouna , Baulant, Camille
PaysMaroc
VilleKénitra
Mots-clésCompétitivité des entreprises, Information blanche, Information grise, terrain, web
Résumé en anglais

This article aims to replace the usual distinction made in the 1990s between the “white information” “gray information” or “black information” taking account of the double mutation of the global economy. In one hand, it focuses on the important quantitative progression of the “gray information” in the competitiveness cycle, which is due to the quantitative globalization of information flows. On the other hand, and it’s without a doubt the most important for competitive intelligence, the article emphasizes the qualitative change of the “gray information” due to the transition to a knowledge-based economy and the emergence of new forms of competition wish appeared with the pressure of globalization.

Résumé en français

Cet article ambitionne de repositionner la distinction usuelle formulée dans les années 1990 entre les informations blanches, grises ou noires à l’aune de la double mutation de l’économie mondiale. Il met l’accent d’une part sur la progression quantitative importante des informations grises dans le cycle de la compétitivité, qui est due à la mondialisation quantitative des flux d’informations. D’autre part, et c’est sans doute le plus important pour l’intelligence économique, il souligne la modification qualitative des informations grises, conséquente du passage à une économie de la connaissance et de l’apparition de nouvelles formes de concurrence sous la pression de la mondialisation.

URL de la noticehttp://okina.univ-angers.fr/publications/ua16538