Réponse insuffisante à la stimulation en vue de FIV : maintenir la ponction ou choisir l' insémination ?

TitreRéponse insuffisante à la stimulation en vue de FIV : maintenir la ponction ou choisir l' insémination ?
Type de publicationArticle de revue
AuteurBouet, Pierre-Emmanuel , Legendre, Guillaume , Delbos, Léa, Dreux, Cécile , Jeanneteau, Pauline , Ferré-L’Hotellier, Véronique, Boucret, Lisa, Descamps, Philippe , May-Panloup, Pascale
EditeurElsevier
TypeArticle scientifique dans une revue à comité de lecture
Année2018
LangueFrançais
DateFévrier 2018
Numéro2
Pagination118-123
Volume46
Titre de la revueGynécologie Obstétrique Fertilité & Sénologie
ISSN2468-7189
Mots-clésAdult, Costs and Cost Analysis, Female, Fertilization in Vitro, Humans, Insemination, Artificial, Oocyte Retrieval, Ovarian Follicle, Ovulation Induction, Pregnancy, Randomized Controlled Trials as Topic, Treatment Outcome
Résumé en anglais

In women undergoing controlled ovarian hyperstimulation (COH) for in vitro fertilization (IVF), a poor ovarian response, defined as three of fewer mature follicles, can lead to cancellation of the cycle. However, in women with at least one patent tube and normal semen parameters, conversion to intrauterine insemination (IUI) is considered an option, offering reasonable pregnancy rates at a lower cost and without the complications associated with oocyte retrieval. Studies have shown that in cycles with only one mature follicle, IVF should be canceled. However, in cycles with 2 or 3 mature follicles, patients have the choice between IVF and conversion to IUI. Some studies have shown that IVF is superior to IUI in such cases, whereas other reports failed to find any difference. Most of these studies are retrospective and limited by the presence of several biases and low numbers of cycles, and to this date, there is no consensus on the best approach. We have thus designed a multicenter, randomized non-inferiority study, comparing live birth rates following conversion to IUI or IVF in patients with 2 or 3 mature follicles in COH cycles. Nine hundred and forty patients will be randomized on trigger day to either IVF or conversion to IUI. Our study will also include a medico-economic analysis.

Résumé en français

La conversion de la tentative de fécondation in vitro (FIV) en insémination intra-utérine (IIU) peut être une option thérapeutique envisageable en cas de mauvaise réponse à la stimulation ovarienne, sous réserve d’une perméabilité tubaire au moins unilatérale et d’une bonne qualité spermatique. Les avantages d’une conversion en IIU par rapport à une tentative de FIV dans une telle situation seraient multiples : éviter le risque de complications liées à la ponction ovocytaire, éviter le risque d’une ponction blanche et diminuer le coût global de la prise en charge. Après analyse de la littérature, il semblerait qu’il n’y ait pas d’intérêt à réaliser une FIV en présence d’un follicule mature. Le doute subsiste entre la tentative de FIV et la conversion en IIU en présence de 2 ou 3 follicules matures. En effet, il existe de nombreux biais dans les études ayant retrouvé une supériorité de la FIV par rapport à la conversion en IIU et d’autres études rétrospectives de faible niveau preuve, elles aussi, ont constaté l’absence de différence entre ces 2 types de prise en charge. Un projet de recherche multicentrique, randomisée et de non-infériorité doit débuter très prochainement afin de déterminer si les taux de naissances vivantes sont comparables entre les 2 stratégies thérapeutiques en présence de 2 ou 3 follicules matures au moment de la décision du déclenchement de l’ovulation. Une analyse médico-économique sera associée à ce projet devant inclure 940 patientes.

URL de la noticehttp://okina.univ-angers.fr/publications/ua20067
DOI10.1016/j.gofs.2017.11.001
Lien vers le document

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S246871891730301X?via%...

Titre abrégéGynecol Obstet Fertil Senol
Titre traduitIn vitro fertilization versus conversion to intrauterine insemination in patients with poor response to controlled ovarian hyperstimulation
Identifiant (ID) PubMed29373313