L'imaginaire de la ruine dans la littérature contemporaine : l'exemple de The Road de Cormac McCarthy

DocumentFichier
Fichier pdf chargé le 23/02/2015 à 15:49:13
Fichier confidentiel (accès sur demande uniquement)
(version auteur)
Request
TitreL'imaginaire de la ruine dans la littérature contemporaine : l'exemple de The Road de Cormac McCarthy
Type de publicationArticle de revue
AuteurBoulard, Anaïs
EditeurDe Boeck Supérieur
TypeArticle scientifique dans une revue à comité de lecture
Année2013
LangueFrançais
DateJan-01-2013
Numéro2
Pagination174
Volume120
Titre de la revueSociétés
ISSN0765-3697
Mots-cléscontemporain, destruction, domination, États-Unis, post-apocalyptique, ruine
Résumé en français

Le thème du monde après sa fin est majeur dans le roman contemporain de Cormac McCarthy, The Road. De ce fait, cette fiction de 2006 peut être vue comme post-apocalyptique, c’est-à-dire qu’elle se situe temporellement et spatialement non plus dans l’angoisse eschatologique, mais dans le monde qui succède à un événement catastrophique annihilateur. Cet univers fictif est de ce fait dominé par l’imaginaire de la ruine. Cette étude s’interroge sur les modalités de l’écriture d’un tel imaginaire dans un roman contemporain. Elle constate la déclinaison du thème de la ruine sur différents plans : la ruine y est effectivement écologique, répondant à une esthétique du chaos, mais elle est également sémantique en ce qu’elle est à la fois ce qui reste d’un passé disparu et la seule survivante d’un nouveau monde stérile. L’étude comprend que le développement de l’imaginaire de la ruine est – en plus de l’expression d’une inquiétude contemporaine – le moyen d’une domination de celle-ci.

URL de la noticehttp://okina.univ-angers.fr/publications/ua8101
DOI10.3917/soc.120.0061