Un novateur parmi les orthodoxes : Isaac Papin à Saumur (1683)

TitreUn novateur parmi les orthodoxes : Isaac Papin à Saumur (1683)
Type de publicationArticle de revue
AuteurGuillemin, Thomas
PaysFrance
TypeArticle scientifique dans une revue à comité de lecture
Année2009
LangueFrançais
Date2009
Numéro3
Pagination605-624
Volume155
Titre de la revueBulletin de la Société de l'Histoire du Protestantisme Français
ISSN0037-9050
Mots-clésAcadémie de Saumur, cartésianisme, Claude Pajon, Ecole de Saumur, malebranchisme, pajonisme, Papin
Résumé en anglais

In 1683, Isaac Papin went to the Saumur Academy to finish his studies. His career as a student started in Geneva, where Papin attended Chouet and Tronchin’s cartesian courses; it continued in Orléans with his uncle Claude Pajon, who made him an heir to the «école de Saumur»; however, his student career ended in failure. He refused to condemn his uncle’s doctrine, named as pajonism. Two previously unpublished documents reveal the Saumur Academy council’s interrogation that Papin underwent. The council refused to give him the testimonial which would have definitively validated his diploma. The manuscript recording the interrogation makes clear how Papin supported pajonism with the aid of the metaphysical advances of the cartesian and malebranchist sytems.

Résumé en français

En 1683, Isaac Papin se rend à l’Académie de Saumur pour clore son cursus académique. Entamé à Genève, où Papin assimile l’enseignement cartésien de Chouet et Tronchin, poursuivi à Orléans auprès de son oncle Claude Pajon qui fait de lui un héritier de l’école de Saumur, ce parcours estudiantin se solde par un échec pour Papin, qui refuse de condamner la doctrine de son oncle, le pajonisme. Deux documents inédits permettent de découvrir l’interrogatoire que le conseil académique de Saumur fit passer au proposant pajoniste avant de lui refuser le témoignage honorable sanctionnant  positivement sa fin d’études. Le manuscrit consignant l’interrogatoire permet de montrer comment Papin soutient le pajonisme à l’aide des acquis métaphysiques des systèmes cartésien et malebranchiste.

URL de la noticehttp://okina.univ-angers.fr/publications/ua8511