L'analyse des «chertés alimentaires» par Jules Dupuit (1859) et la théorie de la hiérarchie des besoins de René Roy (1943)

TitreL'analyse des «chertés alimentaires» par Jules Dupuit (1859) et la théorie de la hiérarchie des besoins de René Roy (1943)
Type de publicationArticle de revue
AuteurSimonin, Jean-Pascal
TypeArticle scientifique dans une revue à comité de lecture
Année2009
Date2009
Numéro6
Pagination1455 - 1467
Volume60
Titre de la revueRevue économique
Résumé en anglais

Dans une étude de l’influence de Walras sur les ingénieurs économistes français, Alain Béraud [2006a] souligne l’influence de la pensée économique « classique » française du xixe siècle, et en particulier de Jules Dupuit, sur les travaux de René Roy. Dans ses premiers écrits sur la courbe de demande, Roy [1930, 1931, 1936] lui-même revendique cette influence en se référant à l’analyse de l’utilité et de la demande menée par Dupuit en 1844. Cette note a pour objet d’effectuer un autre rapprochement, sans doute méconnu par Roy[1] suite, entre ses analyses de la demande de biens de première nécessité fondées sur le concept de hiérarchie des besoins qu’il a présentées en 1930 et 1943 et la théorie des chertés alimentaires proposée par Dupuit en 1859. Les hypothèses posées par Roy dans son article de 1943 sont à la base de l’analyse de ces chertés proposée par Dupuit mais, en raison des insuffisances de cet article, l’analyse de Dupuit ne peut être formalisée correctement qu’à partir de la modélisation de la demande d’un bien de première nécessité élaborée par Roy en 1930.

URL de la noticehttp://okina.univ-angers.fr/publications/ua983
DOI10.3917/reco.606.1455
Lien vers le document

http://dx.doi.org/10.3917/reco.606.1455